Samedi matin, un équipage aguerri navigue sur le subway; météo moyenne qui oscille entre pluie et éclaircie. Depuis le départ du port, pas eu de rafales ni d’à coups particuliers.

Génois et GV pas bordés au maximum, l’équipage venait de prendre le 2ème ris et allait au pré, 1 m. de vague, 15 kn max, soleil et le bateau à mi-gite…

Soudain à 12h35, ça a cassé net et le mât est tombé avec très peu de vitesse.
Que s’est-il passé ? – C’est l’usure, ça nous guette tous.
Tout va bien, tous le monde est sain et sauf.

Avis de l’expert (Pascal)

  • C’est incroyable comme ça a pété c’est la première fois que je vois ça.
  • Bravo aux membres du CFB d’avoir tout ramener sans l’aide de sauvetage
  • A la base il y avait un problème de fatigue de Cadènes de haubans, voilà pourquoi.
    Il est important de comprendre que durant 90 % de la durée du phénomène, on ne voit strictement rien, il se produit juste une modification de la structure interne du métal.(plus d’info)
  • Rappel important : avant le départ de vérifier les points vitaux et donc les haubans, étais, vit-mulet, etc… À plus forte raison si on sort avec beaucoup de vent !